Pestiférés en conflit

Un pas de travers en plein bal de l’hypocrisie ! Les pestiférés anglophones ne souhaitent pas s’apparenter à leurs congénères. On peut tout condamner en matière de racisme, sauf les racistes !

Ainsi donc les USA, Canada et Australie boycotteront la nouvelle conférence de Durban sur le racisme, une décision qui ne surprend que les ignorants en la matière. Ayant peur d’être montré du doigt, l’accusé ne souhaite pas se présenter à son procès. Complices à temps plein des sionistes, nos chers frères Dalton’s ont tiré plus vite que leur ombre et décliné au nom de « l’anti antisémitisme » l’invitation à ce sommet onusien sur le racisme.

Terrifiés d’avance à la simple évocation d’un « Durban II », les américains se rappellent il y a huit ans avoir quitté la table avec les enfants d’Israël, jetant un froid sur la chaude ambiance internationale d’une lutte utopique contre les fachos de ce monde. Critiqués pour leur petits écarts en la matière dans les territoires occupés, la pilule n’est pas passée et apparemment n’arrive pas à glisser jusqu’à maintenant. Les fans de l’Amérique nouvelle obamagnétisée auront donc des regrets à nourrir, pas de Barack pour symboliser cette ode à la fraternité, il manquera donc des mains pour faire une grande ronde arc-en-ciel autour du globe…

Grands absents aussi l’Italie et les Pays-Bas, bons suiveurs du grand frère américain. On est heureux que la France Sarkozique n’ait pas claqué la porte à son tour, Nico pourra compenser le trou laissé par « l’esprit subtile » et faire briller sa prestance et son carrisme hors paire… on enverra Ségo derrière pour les excuses publiques.

Publicités

About this entry